Noeuds autobloquants - ch1

Publié il y a 5 mois par Benoit

As-tu regardé la vidéo de tuto ? (cliquer sur l'image ci-dessus) 

 

Bienvenue dans ce premier chapitre sur le thème des noeuds autobloquants.

Savoir confectionner un noeud autobloquant est indispensable en escalade ou en canyon car, on va s’en servir, entre autres, pour s’auto-assurer dans une descente en rappel, pour des réchappes, pour remonter sur corde, pour un moufflage, etc.

 

Le concept des noeuds autobloquants est basé sur le principe d'étranglement de la corde. On va enrouler ou tresser d'une certaine façon un ficelou autour d'une corde pour qu'une fois mis sous-tension, le noeud ainsi réalisé étrangle la corde et se bloque dessus.

Dans ce premier chapitre, nous expliquons comment faire les principaux nœuds autobloquants qu'il est possible de faire avec un anneau de cordelette ainsi que les avantages/inconvéniants de chaque nœud et les différents concepts qui tournent autour de ces nœuds:

  • Le nœud Français;
  • Le Machard;
  • Le Machard tressé;
  • Et le Prussik.

Dans le second chapitre, nous verrons ensuite trois noeuds réalisés avec un ficelou mono-brin (Machard tressé, Distel & Souabe).

Utilisation

  • Auto-assurance pour la descente en rappel;
  • Remontée sur corde;
  • Secours;
  • Moufflages;
  • etc.

 

Matériel

  • Un ficelou en anneau de cordelette de 7mm (pour ce chap.1);
  • ou un anneau de sangle (pour ce chap.1).

DangerAvant utilisation, les nœuds autobloquants doivent être maîtrisés ainsi que leurs différentes configurations possibles: type de ficelou / diamètre de corde / position du ficelou selon utilisation / diamètre ficelou / etc.

 

Avant de commencer

  • Sauf situation particulière, dans le cas où la corde est utilisée en double, comme par exemple pour une descente en rappel en escalade, il faudra effectuer le noeud sur les deux brins de la corde;

  • Quand je présente le ficelou sur la corde pour faire un autobloquant, je vais bien veiller à ce que le noeud de jonction du ficelou soit toujours à une extrémité et pas en plein milieu afin d’éviter de parasiter mon noeud autobloquant;

  • On peut aussi réaliser un nœud autobloquant avec un anneau de sangle. Le mieux étant les anneaux Dyneema de 60cm.

Le nœud Français

Pour confectionner un noeud Français, je vais placer une extrémité du ficelou sur la corde et je faire vais faire au moins trois tours en redescendant avec l’anneau de cordelette autour de la corde.

 

Parenthèse

En général, pour les noeuds autobloquants, plus je fais de tour ou de tresse, plus le noeud se bloquera facilement (ça peut même devenir un vrai handicap) et, selon le noeud, plus il sera difficile à déverrouiller une fois mis sous tension.

C’est pour ça qu’en général, 3-4 tours suffisent.

 

Maintenant, il me reste normalement en bas du noeud une extrémité de ficelou plus longue que l’autre. Je vais donc prendre le bout le plus long (celui du bas) et le faire passer dans la boucle du bout le plus court (celui du haut).

Pour verrouiller mon noeud autobloquant, je vais clipper un MS (Mousqueton de Sécurité) dans le brin long restant du ficelou.

 

Remarque

Pour chaque noeud, on ne précise pas précisément où connecter et verrouiller le MS parce que, ça dépend de l’usage qu’on veut en faire :

  • Descente en rappel (point d'attache du harnais);
  • Moufflage (le mS sert juste de point de renvoie);
  • Remontée sur corde (point d'attache du harnais ou bout de longe);
  • Etc.

Avantages

  • Bloque bien, même trop bien;
  • Facile à faire;
  • Facile à contrôler.

Inconvénients

  • Bloque bien que dans un sens;
  • Une fois mis sous tension, il est très dur à débloquer;
  • Fonctionne mal sur corde à simple.

 

Le Machard

Le Machard se réalise sur la même base que le noeud Français. C’est à dire, 3-4 tours de ficelou autour de la corde. Sauf que dans ce cas, je vais au départ laisser un peu plus dépasser l’extrémité du ficelou et au final, je ne vais pas passer une extrémité dans l’autre mais je vais juste les clipper ensemble dans un MS.

Avantages

  • Bloque dans les deux sens;
  • se déverrouille assez facilement après avoir été mis sous tension;
  • Facile à faire;
  • Facile à contrôler;
  • Méthode imperdable possible.

Inconvénients

  • Fonctionne mal sur corde à simple.

 

Le Machard tressé

Je vais commencer comme pour le Machard simple mais en ne faisant que 2 tours. En vrai ça fait deux tours et demi pour que le noeud soit face à moi quand je le noue. Ça, ça va créer une amorce qui permettra de très facilement déverrouiller le noeud sous

tension.

Je vais ensuite tresser les deux bouts du ficelou en prenant soin de bien alterner leur position.C’est à dire que chaque bout doit successivement se trouver une fois dessus puis dessous puis dessus puis dessous, etc. Jusqu'à avoir fait trois tresse, et je vais verrouiller le noeud en clippant un MS dans chaque extrémité.

Avantages

  • Il se sert très bien;
  • Se déverrouille facilement sous tension.

Inconvénients

  • Plus difficile à faire et à contrôler;
  • Ne bloque bien que dans un sens.

 

Le nœud Prussik

Le Prussik se commence comme pour faire une tête d’alouette. Je vais donc poser le ficelou sur la corde et je vais faire passer le bout du ficelou où il y a le noeud dans la boucle de l’autre extrémité du ficelou. En faisant un seul tour, ça créé une tête d’alouette et en faisant plusieurs tours ça fait un Prussik.

Quand on le fait comme ça, au début ça ne ressemble à rien mais, en arrangeant un peu tous les tours de ficelou, ça nous fait un joli noeud qui fonctionnera bien mieux!

Et ça, c'est valable en général pour tous les nœuds. Un nœud bien fait et sans parasites fonctionnera mieux et sera plus facile à dénouer.

Enfin, pour verrouiller le noeud, je clippe un MS dans la ganse qui me reste.

Avantages

  • Bloque dans les deux sens (c'est l'autobloquant bi-directionnel par excellence);
  • Facile à faire et ) contrôler.

Inconvénients

  • Difficile à débloquer une fois mis sous tension.

 

 

Important

Attention, quand on indique ici de faire 3-4 tours avec le ficelou pour réaliser le noeud autobloquant, c’est plus valable quand on a un bon ratio entre le diamètre de la corde et celui du ficelou. C’est à dire qu’il faut qu’il y aie une bonne différence entre les deux diamètres.

Dans le cas classique d’une corde a double, en general ça tourne autour des 8.5mm de diamètre: vue qu’on l’utilise en double ça nous fait du 16 – 17 mm et donc là, un ficelou de 7mm ça passe très bien.

Sur un ficelou (fait maison), contrairement aux bloqueurs mécaniques les diametres limite d’utilisation ne sont pas notés dessus.

C’est pour ça, qu’il est important de tester et de se faire sa propre expérience pour bien cerner la globalité du

truc.

En revanche, il existe en vente sur le marché des anneaux de cordelettes manufacturés. Et là, le produit étant normé et CE on donc a quelques préconisations d’utilisation en fonction du diamètre de la corde.

Lien vers la fiche produit Beal: http://www.beal-planet.com/fr/produits/483-jammy.html

Enfin, la souplesse du ficelou joue aussi par exemple, un Machard tressé avec une ptite dynemaa bien fine fonctionne très bien avec un faible ratio dans les diamètres.

 

 

En résumé

Si j’ai un ficelou trop gros :

  • Ça bloquera mal voir pas du tout;
  • Il y a un risque de ernie avec la corde.

Si j’ai un ficelou trop fin:

  • Ça va trop bloquer et ce sera vraiment genant.

 

 

Conclusion

Si j’utilise mon ficelou de 7mm sur une corde à simple, à l’heure à laquelle est rédigé ce tuto, on est entre 8.5mm et un poil plus de 10mm pour les cordes à simple (escalade + canyonisme), dans ce cas, mon ficelou en anneau de cordelette risque d’être plutôt inefficace.

La solution serait de reduire le diamètre de la cordelette du ficelou ou d’utiliser un ficelou monobrin, ce qui fait l'objet du second chapitre !



Envie d'aller plus loin dans ta pratique ?

Aucun manuel technique ou vidéo tuto ne peut remplacer l'expertise d'un professionnel.
Tous les tutoriels présentés sur le site de Points de Chutes sont réalisés par des professionnels de l'escalade et du canyon.

Et à ce titre, nous te proposons de t'accompagner dans ta progression sur le terrain à travers des stages ou des séances individuelles.

Alors n'hésite plus et inscris-toi ! :)

En savoir plus

Attention !

Soyez prudents, l'escalade et le canyonisme sont des sports à risques et tous les participants doivent assumer la responsabilité de leurs propres actes et de leur sécurité. L'auteur ou l'association Points de Chutes ne peuvent être tenus responsables de quelque accident que ce soit résultant d'activités présentées dans ce site internet ainsi que dans les fichiers tutoriels téléchargeables. Les tutoriels vidéo ou texte sur ce site ne se substituent pas à une formation auprès d'un professionnel. Préparez-vous toujours à l'imprévu et restez prudents.